Adeptes de la première heure

Early adopter. Telle est, en bon français, la terminologie généralement utilisée pour référer à ces enthousiastes impatients d’obtenir la nouveauté de l’heure. Ce phénomène, omniprésent dans le monde des technologies, est aussi bien visible dans des domaines aussi variés que les cosmétiques, la mode ou l’alimentation.

Indépendamment de leur marché de prédilection, ces adeptes de la première heure doivent être chouchoutés parce qu’ils sont une ressource inestimable pour toute entreprise à vocation commerciale. En effet, … :

  • Ils sont passionnés.
  • Ils sont bruyants, que ce soit positivement ou négativement.
  • Ils ont de l’écho, leur opinion étant diffusée à des milliers d’acheteurs potentiels grâce aux réseaux sociaux.
  • Leur opinion se rend là où la publicité peine à trouver sa place (le deuxième écran).

Conscientes de leur importance, plusieurs entreprises (Apple, …) mettent en place différentes approches pour tirer parti de cette mouvance. De celles-ci, plusieurs mots clefs sont à retenir :

  • Co-création : les early adopters adorent participer au développement d’un nouveau produit de la marque qu’ils affectionnent. En leur donnant la possibilité de « tester » en avant-première les nouveaux produits / les nouvelles idées et en intégrant leurs commentaires aux développements de ceux-ci, on s’assure un bouche à oreille sans pareil et à prix réduit. 

  • Dialogue : il est impératif de communiquer régulièrement avec eux là où ils ont l’habitude d’être (les réseaux sociaux). En effet, qu’une compagnie prenne la peine d’interagir avec ses fans les plus fidèles renforce le lien qu’elle entretient avec eux et lui permet de rester à l’affût de leurs goûts / préférences!
  • Reconnaissance : si vous comptez les mettre à contribution directement ou indirectement pour améliorer vos produits ou services, des marques de reconnaissance et d’appréciation sont à prévoir. Vous venez de lancer un produit pour lequel ils vous ont fournis des commentaires? Ce n’est pas compliqué, vous n’avez qu’à récompenser publiquement la passion qu’ils ont pour ce que vous faites en les mentionnant sur Twitter comme de précieux collaborateurs.

Au final, peu importe ce que vous déciderez de faire, sachez que si vous avez la chance d’avoir des adeptes de la première heure, il faut que vous cultiviez leur passion avant / afin de bénéficier pleinement de l’immense potentiel qu’ils représentent.

Share this article
  • LinkedLinked
  • Google PlusGoogle Plus
Go Back
comments powered by Disqus