Noël à tous les jours!

Categories : News

Pendant des années j’ai reçu mon courrier dans un immeuble comme les autres : quelques lettres brunes ici et là et l’occasionnel paquet solitaire qui suscite la curiosité et l’envie du voisinage. Puis, oh miracle j’ai emménagé au paradis du colis, ou plutôt dans un immeuble où vit une très grande majorité d’X et de milléniaux. Tous les jours, c’est Noël dans la pièce de réception du courrier.

J’achète aussi en ligne, mais je n’avais jamais été confrontée à l’évidence même de l’ampleur des comportements d’achats en ligne des jeunes de ma génération. Dans cette fameuse pièce, on retrouve pêle-mêle des boîtes de détaillants, d’Amazon (la Mecque du magasinage en ligne), d’abonnements mensuels (OatBox, La petite boîte à vie, etc.), de prêt-à-cuisiner (COOK It, Miss Fresh, etc.) et même des boîtes d’épicerie. Selon une étude du Cefrio en 2014, 72 % des Québécois âgés de 18 à 44 ans ont effectué au moins un achat en ligne au cours de l’année 2013.

Mais qu’est-ce qui motive tout ce beau monde (moi y compris) à magasiner en ligne? Les quatre éléments suivants peuvent expliquer la popularité de cette pratique :

  1. Le choix et l’accessibilité : sur Internet, les choix sont illimités et accessibles à toute heure du jour (ou de la nuit). On y retrouve même une panoplie d’objets dont on ignorait jusqu’à maintenant l’existence (à moi, le lit de chat en forme de requin!). De plus, le choix dépasse les frontières, puisque l’on peut facilement se procurer des items indisponibles dans les inventaires pas toujours complets des magasins à proximité. Me voilà rassurée, même aux États-Unis, je peux me procurer du fromage en grains via Amazon!
  2. Le gain de temps : terminés les longues files d’attente à la caisse, le commis à la recherche de votre paire de chaussures dans l’arrière-boutique ou la quête d’une souvent couteuse place de stationnement. La transaction se fait seulement en quelques clics et c’est encore plus simple et rapide pour les achats récurrents, déjà enregistrés dans votre profil, comme le café et les essuie-tout.
  3. Les économies : que ce soit des coupons-rabais instantanés offerts par courriel ou des promotions « du jour », une panoplie de réductions sont offertes quotidiennement aux acheteurs en ligne. En outre, le cybermagasinage facilite la comparaison de prix d’une boutique à l’autre et le repérage des aubaines avec la présence quasi-systématique d’une section dédiée aux articles en solde.
  4. Les avis des autres acheteurs : la plupart des sites de ventes en ligne permettent aux cyberacheteurs de faire part de leur expérience d’achat. Ces commentaires sont une mine d’or pour les consommateurs avertis. Vous apprenez que le téléphone que vous prévoyiez acheter sonne comme une vieille boîte de conserve? « Next », suivant!

Si vous n'avez pas encore la piqure des achats en ligne, pourquoi ne pas vous laisser tenter? Qui sait, vous serez peut-être le prochain « trend-setter » de votre salle de courrier!

http://www.cefrio.qc.ca/netendances/commerce-electronique-croissance-quebec/forte-augmentation-cyberacheteur/

Share this article
  • LinkedLinked
  • Google PlusGoogle Plus
Go Back
comments powered by Disqus