Le marché du poignet

Catégories : Actualités

Apple n’est certainement pas la première compagnie à s’intéresser à votre poignet. C’est possiblement par désir de capitaliser sur cette fascination répandue pour les bracelets futuristes que des compagnies comme Fitbit, Polar, Nike et Samsung, pour ne nommer que celles-ci, ont voulu allier d’une part la mise en forme et d’autre part la continuité du téléphone intelligent à la bonne vieille activité de regarder l’heure.

Le poignet, semblerait-t-il, n’est pas si facilement conquis. En février 2014, un rappel massif frappe la dernière innovation de Fitbit, le bracelet Force suivi par Nike qui discontinue son Fuelband en avril 2014. En ce qui concerne la Galaxy Gear de Samsung, elle en est maintenant à sa deuxième itération et connaît un succès mitigé. Est-ce qu’Apple saura vous convaincre que son interprétation d’un produit qui est loin de faire l’unanimité est celle que vous attendiez pour vêtir vos poignets?

On tente habituellement de prédire les comportements des consommateurs en fonction des choix habituellement préférés par leurs semblables au niveau de l’âge, du salaire, de la situation familiale, etc. Mais, lorsqu’il s’agit de prédire le succès d’un nouveau produit dans une catégorie dont l’intérêt est encore difficilement mesurable, le défi prend une toute autre allure.

Il y a toutefois fort à parier que le succès initial de la « Apple Watch » tiendra grandement à la loyauté des enthousiastes de la marque sur lesquels la compagnie peut souvent compter lors du lancement d’un de ses nouveaux produits. Leur rôle sera aussi important dans la production du Buzz précédant le lancement qu’il le sera une fois qu’ils parleront de ce nouveau gadget à leur entourage.

Pour ceux qui l’ont vécu, comme moi, et qui sont moins enthousiastes à l'idée d'être applaudis par le personnel des boutiques Apple après cinq heures d’attente, il est essentiel de garder à l’esprit que cette intégration apparaît comme la prochaine étape logique vers un quotidien où la technologie est présente tant sur nos bureaux, nos autos, nos maisons que sur nos poignets ou nos vêtements. Bon, ok, on n’en a pas véritablement besoin pour l’instant, mais qui avait besoin d’une tablette ou d’un smartphone il y a 10 ans?

Le véritable succès d’Apple sera, cette fois encore, de parvenir, par le biais d’une innovation technologique, à révéler un besoin dont les consommateurs n’avaient pas encore conscience.

Mot(s) clé(s) : Tendances, trends
Partager cet article
  • LinkedLinked
  • Google PlusGoogle Plus
Retour
comments powered by Disqus