No Fake News : le podcast, un format qui séduit les annonceurs

J’aime bien suivre l’actualité, mais je dois vous avouer manquer parfois de temps. Mon copain est, lui, plus rigoureux. Il apprécie d’ailleurs souvent (parfois trop) partager avec moi ses découvertes. Il se tient notamment informé grâce à divers podcasts thématiques qu’il écoute religieusement chaque semaine.

Je dois vous avouer être plutôt novice en ce qui concerne les podcasts. Depuis plusieurs années, j’avais bien remarqué la popularité grandissante du phénomène. Or, je ne comprenais pas tout à fait l’intérêt du concept. Quel avantage y a-t-il à écouter une émission de radio préenregistrée?

J’ai récemment découvert la véritable essence des podcasts. Grosso modo, il s’agit de blogues audio périodiques qui sont offerts gratuitement aux téléspectateurs via diverses plateformes numériques. Les épisodes sont habituellement articulés autour d’un champ d’expertise précis (politique américaine, histoire, investissements, cinéma, etc.). Leur format varie quelque peu (entrevues avec des panélistes invités, conférences, émissions de radio, de télévision, etc.).

Après quelques écoutes d’un podcast traitant de cinéma, j’ai été séduite. Pas seulement d’un point de vue personnel, mais aussi d’un point de vue professionnel : les podcasts présentent de superbes opportunités de marketing numérique!

 

Concrètement, deux principales stratégies s’offrent aux compagnies qui souhaiteraient tirer profit de ce canal de communication :

  1. Créer son propre podcast thématique, ce qui permet de créer et diffuser un contenu en lien avec le domaine d’activités de son entreprise;
  2. Parrainer des podcasts; c’est-à-dire s’y associer en le commanditant ou en plaçant de la publicité lors des épisodes.

Si elles varient en termes d’implication et de coûts, les deux stratégies visent à créer une relation avec la marque et bénéficient pour ce faire des avantages suivants des podcasts :

  • Les auditeurs constituent une communauté d’intérêt : chaque podcast traite typiquement d’un sujet plutôt niché, ce qui fait de son auditoire un groupe, dans un certain sens, relativement homogène. Une entreprise peut ainsi plus facilement cibler un podcast en fonction de son auditoire et développer une campagne ciblée et exclusive.
  • Le message est plus crédible : lors du placement d’annonces, ce sont habituellement les animateurs eux-mêmes qui dictent le message publicitaire. Ces derniers jouissent d’une crédibilité certaine auprès de leurs auditeurs. Cet endossement impacte donc positivement l’annonce du commanditaire. 
  • Les auditeurs font preuve d’une meilleure écoute du message : on n’écoute pas un podcast aussi distraitement que l’on peut écouter la radio, la télé ou naviguer sur le web. Puisque les auditeurs des podcasts sont les « demandeurs » du contenu, ils y sont donc particulièrement attentifs. Le contenu publicitaire est ainsi plus facile à consommer et le message, davantage assimilé. 
  • Les auditeurs sont joignables en tout temps : les podcasts peuvent être pré-téléchargés et écoutés hors ligne. Ils peuvent ainsi être écoutés via une variété de plateformes et à différents moments (au travail, en transport, à la maison, etc.).
  • Un retour sur investissement appréciable : les coûts associés à ce type de communication sont habituellement peu élevés. L’enregistrement d’un podcast ne nécessite, dans l’absolu, que du temps et un minimum d’équipement d’enregistrement. L’annonce pendant un épisode est, quant à elle, souvent bien moins dispendieuse qu’une publicité radio, télé, voire web.

Bien sûr, la clé de cette plateforme communicationnelle réside dans l’adéquation du contenu du podcast à la proposition de la marque. Il faut rechercher des partenariats naturels, qui ont du sens pour les auditeurs. Un partenariat de mauvais goût ou une trop grande distance avec le sujet n’aurait pas l’impact attendu. 

Ce serait un peu comme, disons, nommer un dirigeant climato-sceptique à la tête d’une agence dédiée à la protection de l’environnement. Certains le font, mais il y a fort à parier que ça ne mènera pas aux résultats les plus probants…

Partager cet article
  • LinkedLinked
  • Google PlusGoogle Plus
Retour
comments powered by Disqus