Happy or not?

Happy or not?

My gym has acquired a new apparatus. It is not a training machine.

It's a "feedback device", to help clients rate their overall satisfaction by pushing smiley or "frowny" buttons.

The provider, “Happy or Not” claims to “Create a more satisfied customer” and “Deepen customer loyalty”. (www.happy-or-not.com ).

Does it?

 


Read more
Share this article
  • LinkedLinked
  • Google PlusGoogle Plus
So Many Reports, So Little Time

Have you ever had a project that required multiple reports in short order? Think...
- One report per region;
- One report per unit or division;
- One report per store;
- One report per wave - tracking studies.


Read more
Share this article
  • LinkedLinked
  • Google PlusGoogle Plus
Les sept qualités d'un nom de marque

Choisir un nom pour une nouvelle marque est l'une des décisions de branding les plus importantes qui soit. Pourquoi? Les implications à long terme sont majeures (d'habitude, un nom, c'est pour la vie!) et il est très coûteux de changer. Il ne faut donc pas se tromper.


Read more
Share this article
  • LinkedLinked
  • Google PlusGoogle Plus
Combien de groupes? Ça dépend...

Les clients de recherche qualitative nous interrogent souvent sur le nombre de groupes de discussion (« focus groups ») requis pour obtenir l'information dont ils ont besoin. Il n'existe malheureusement pas de réponse prédéterminée à cette question. Tout dépend de la problématique et de la clientèle ciblée par la recherche. Il est néanmoins possible d'énoncer quatre lignes directrices: des groupes homogènes et représentatifs, un bon niveau de saturation et le budget.


Read more
Share this article
  • LinkedLinked
  • Google PlusGoogle Plus
La mort de la recherche marketing? Des rumeurs grandement exagérées

Au cours des dernières années, j'ai trop souvent entendu des observateurs de notre industrie (conférences, articles, blogues, etc.) annoncer, rien de moins, que la mort imminente de la recherche marketing. Ça m'agace profondément : autant par le procédé sensationnaliste que par la faiblesse de l'argumentaire. Il est vrai que la recherche est confrontée à des défis importants : moindre disponibilité des répondants, exigences accrues de rapidité, pressions budgétaires, etc. Il est aussi vrai que l'émergence des médias sociaux, le Big Data, les innovations technologiques, entrainent une remise en question des approches. Mais ceux qui annoncent sa mort sous-estiment largement les capacités d'adaptation de notre industrie.


Read more
Share this article
  • LinkedLinked
  • Google PlusGoogle Plus