Tous les articles dans
Ne dites pas à ma mère que je fais des prétests publicitaires... Elle me croit fossoyeur dans un cimetière*

Les prétests réalisés par le biais de groupes de discussion sont une éternelle source de tension entre publicitaires et gens de recherche. Parlez-en aux créatifs ayant déjà subi le supplice de voir leurs concepts se faire détruire sans ménagement lors de ce genre d’exercice…

Ces prétests ont mauvaise presse. Et avec raison. Les groupes de discussion ont des limites indéniables (basés sur des concepts non finis, résultats non quantifiables, etc.) et leur réalisation est souvent déficiente (participants inadéquats, animation boiteuse, effet de groupe, interprétation superficielle, etc.). Trop souvent, ils tuent l’audace et conduisent à des réalisations convenues et aseptisées, qui peinent à performer dans un paysage publicitaire encombré. 

Alors, les prétests peuvent-ils être utiles? Oui, s'ils sont bien menés.

 

En savoir plus
What is the best method to assess clarity in focus groups? Hint: The best question is not: Is this clear?

Clarity assessment is a common objective in focus group testing, and rightly so. Having clients decipher your meaning is never a good starting point. How can you best find out if your message is clear? Different approaches yield varying outcomes.

 

En savoir plus
Naomi Henderson : rencontre avec une légende

Est-il besoin de présenter Naomi Henderson? Pour des professionnels en recherche qualitative, probablement pas. Pour les autres, c'est nettement plus discutable. Commençons tout simplement par dire que Naomi Henderson est une légende vivante de la recherche qualitative, le Michael Jordan de l'animation de groupes de discussion. Avec près de 50 ans de carrière, 6 000 groupes animés pour les plus prestigieuses organisations, des interventions médiatiques aussi fréquentes que pertinentes et des milliers d'élèves formés au sein de son « Riva Institute », il serait difficile de penser le contraire.

En savoir plus
Comment évaluer de nouveaux concepts d'emballage?

L'emballage est aux produits commerciaux ce que l'uniforme est au pompier. Un élément constitutif de leur identité. En ce sens, un emballage, tout comme un uniforme, « parle ». En un simple coup d'oeil, le consommateur doit, même sans connaitre le produit, pouvoir extrapoler sa fonction, ses bénéfices, ce qui le distingue des concurrents et en quoi il est le mieux en mesure de répondre à ses besoins particuliers.

En savoir plus