Tous les articles dans
Les émotions, au coeur de l'efficacité publicitaire

http://www.youtube.com/watch?v=TnzFRV1LwIo

En 2007, Cadbury a lancé une pub virale, intitulée Le Gorille. Maintes fois primée, elle a notamment remporté le Grand Prix aux Lions de Cannes en 2008. Son impact a été spectaculaire. Les ventes du produit annoncé (Dairy Milk) ont augmenté de 9 % et les perceptions favorables à l’endroit de la marque ont grimpé de 20 points de pourcentage. Mais Le Gorille n’aurait peut-être jamais vu le jour s’il avait été prétesté en suivant les mesures d’efficacité traditionnelles. Pourquoi?

Parce que la plupart de ces mesures ne captent pas l’ingrédient clé qui a fait de cette publicité un succès planétaire : les émotions. Or, ces dernières jouent un rôle clé, les consommateurs n’étant pas aussi rationnels qu’on l’imagine.

En savoir plus
Ne dites pas à ma mère que je fais des prétests publicitaires... Elle me croit fossoyeur dans un cimetière*

Les prétests réalisés par le biais de groupes de discussion sont une éternelle source de tension entre publicitaires et gens de recherche. Parlez-en aux créatifs ayant déjà subi le supplice de voir leurs concepts se faire détruire sans ménagement lors de ce genre d’exercice…

Ces prétests ont mauvaise presse. Et avec raison. Les groupes de discussion ont des limites indéniables (basés sur des concepts non finis, résultats non quantifiables, etc.) et leur réalisation est souvent déficiente (participants inadéquats, animation boiteuse, effet de groupe, interprétation superficielle, etc.). Trop souvent, ils tuent l’audace et conduisent à des réalisations convenues et aseptisées, qui peinent à performer dans un paysage publicitaire encombré. 

Alors, les prétests peuvent-ils être utiles? Oui, s'ils sont bien menés.

 

En savoir plus
Bien choisir un nom de marque? Le pouvoir des évocations!

Quel nom choisir pour sa nouvelle marque? Les recherches auprès des consommateurs peuvent apporter un éclairage très utile, en autant qu’elles ne tombent pas dans le piège de leur demander quel nom ils aiment ou préfèrent. Cette approche favorise inévitablement des noms descriptifs (qui ont un sens immédiat) et très peu distinctifs. Testé de cette manière, le nom Apple ne serait jamais né. Ce serait dommage non?...

En savoir plus
Qu'est-ce qu'une bonne marque?

Qu'ont en commun Apple, Google, Coca-Cola, IBM et Microsoft? Habituées des places d'honneur, elles figurent au top 5 du classement des meilleures marques mondiales en 2013, selon Interbrand. Mais que leur vaut une telle distinction? En 2013, qu'est-ce qu'une bonne marque?

En savoir plus